Cambodge (3)

mardi, juillet 04, 2017Valentin de la noue

La Common Wave voyage cet été. Son futur ancien directeur part à la découverte du Cambodge et se propose de partager son récit, avec vous. Il essaiera de publier tous les jours son journal de bord, agrémenté de quelques photos. 


Le réveil est prévu à 07h15. Il est 07h30 quand nous finissons d'émerger au milieu de nos 16 compagnons qui eux, pour la plupart, dorment encore à poing fermé. Je m'occupe d'aller déposer le scooter et, encore un peu endormi, oublie de prendre mon portefeuille. Mon loueur me raccompagne alors à scooter et je lui donne ses 5$ en échange de ma caution (mon passeport !). Apres un œuf sur le plat sur un toast et un café noir pour 1$, et avoir réglé notre auberge (une charmante famille khmer) pour la modique somme de 2,5$, nous reprenons un bus pour aller à Phnom Penh. 


Plus rapide qu'à l'aller, nous décidons de marcher pour retourner vers le centre. Alors, c'est une explosion de couleurs au milieu du marché : entre les chaussures et Les fruits, on trouve des viandes, des poissons, mais aussi des objets en plastique de tous les genres. Nous décidons de passe par Les petites rues pour rentrer : Les enfants nous sourient, nous disent « hello », et nous leur rendons la politesse tout en avançant. Un petit arrêt à côté d'un temple qui abrite une école me permet de jouer à shi-phu-mi (pierre feuille ciseau) avec des enfants. Ils sont enchantés. Nous trouvons une nouvelle auberge, aussi peu coûteuse que La précédente mais où nous avons une chambre privative. 
Nous déjeunons puis nous visitons le musée nationale, ce qui nous permet d'aborder la complexe histoire politique et religieuse du pays à travers la sculpture. 

Nous allons ensuite sur le marché de nuit, ouvert uniquement Le weekend où nous voyons toute l'étendue des contrefaçons possibles et imaginables avant de dîner sur le marché, comme il est décommandé dans les guides, en s'essayant au milieu des cambodgiens. Une douche, puis nous allons rejoindre des amis en stage à l'hôpital du Cambodge. 

Vous pourrez aussi apprécier :

0 commentaires

Formulaire de contact