élections présidentielles règles

Elections : attention à ce que vous postez !

dimanche, avril 23, 2017Hadrien Lagrange


En ce jour d’élections il semble important de rappeler les quelques règles en vigueur qui peuvent souffrir de l’existence des réseaux sociaux et des nouvelles technologies. Si un temps ces règles ont concerné les candidats et leurs équipes de campagnes, l’évolution des moyens de communication et information nous pousse à vous rappeler qu’elles sont également applicables à chacun de nous…

 

 


En général, les règles du code électoral sont assez connues car inculquées dès l’enfance par nos parents, les média et même l’école lors des élections des délégués et ce genre de choses supposées nous apprendre le civisme. Quoi qu’il en soi, nous sommes arrivés à un âge où notre éducation n’a pas été faite en prenant compte facebook et notre smartphone.

Nous savons tous que les candidats et leurs équipes ne peuvent plus mener leurs efforts de propagande lors des week-end d’élections. Mais qui sait que ça nous est également imposé ? Car oui, on a tendance à minimiser le moindre de nos faits et gestes sur internet et à oublier que même le web est surveillé à présent ! Alors de quoi devons-nous nous abstenir ?

Simplement : pas de propagande, donc ne postez rien permettant de deviner quel candidat vous soutenez ou non. Cessez de vous adonner au bashing si c’est votre dada également (ou au troll, ou aux débats en commentaires facebook, etc). De plus, veillez à ce que votre photo de profil ou de couverture n’informe pas non plus le public de qui vous soutenez ou non.

Petite nouveauté de cette année : aucun sondage ! Oui, tous les instituts de sondage s’abstiennent de publier quoi que ce soit durant ce week-end et cela nous concerne aussi : pas de sondages sur les réseaux sociaux dès lors que ça concerne les intentions de vote. De plus, on se souvient de 2012 et de son #radioLondres qu’utilisaient les internautes français pour diffuser les sondages publiés par la presse étrangère (et bim ! Je te casse dans ton élan!)… Pas le droit non plus de partager ça !

Voilà voilà ! Donc pour résumer : jusqu’à 20h, on ne partage rien concernant une quelconque intention de vote de qui que ce soit et rien qui peut laisser deviner son intention de vote personnelle (même quand elle dit « je ne voterai pas untel »). Si vraiment vous ne pouvez pas vous empêcher de clamer votre opinion sur les réseaux sociaux, limitez l’audience de vos posts par sécurité.

Sur ce, bonnes élections.

Vous pourrez aussi apprécier :

0 commentaires

Formulaire de contact