against alcool apéro

S’impliquer à l’université

lundi, février 27, 2017Hadrien Lagrange


La vie étudiante offre à chacun la possibilité de se découvrir de nouvelles passions et d’affirmer ses idées. De plus, une quantité de moyens s’offre à tous afin d’influer sur le quotidien. Tu as envie de bouger ta fac ? Common Wave t’expose ici ces moyens ! Attention : cet article traite notamment de la politique étudiante, il n’est toutefois partisan en aucune manière que ce soit et se contente d’exposer les faits.



Conseils de la vague


On a tous nos motivations pour s’impliquer à l’Université. Certains souhaitent ne s’impliquer qu’à l’échelle de leur promotion ou de leur composante, d’autres préfèrent viser l’ensemble de leur faculté, voir leur Université. Si l’échelle change, les moyens d’action se ressemblent. Ensuite, tout dépend de ton but, mais globalement toutes les questions trouvent une réponse associative.

Si tu souhaite t’impliquer dans la vie de ton campus sur le plan des loisirs et du service de proximité, le plus simple est encore de rejoindre une association qui le fait. Généralement ce sera le BDE, mais il est possible que d’autres associations s’en chargent. 

Si tu souhaite t’impliquer sur le plan humanitaire, il existe également quelques associations qui font de l’humanitaire mais sont assez rare. Elles recouvrent tous les aspects : lutte contre la faim, contre la maladie, contre le tourisme sexuel, pour les droits de l’enfant, pour les minorités, pour les handicapés, etc. Il y a généralement une association par filière qui fait dans l’humanitaire telles que Humapharma ou encore Humani’terre pour ne citer qu’elles. Généralement, les BDE et associations assimilées peuvent faire dans l’humanitaire, que ça soit en organisant des ventes de charité ou des maraudes.

Si tu souhaites t’impliquer en politique, le choix est extrêmement large. Tu as peu de chance de réussir à lancer ton propre mouvement, mais renseigne-toi sur les groupes présents dans ton université (on n’en cite aucun pour ne pas faire de jaloux). Bien souvent, les associations font toutes partie d’un groupe politique et tu n’as qu’à te renseigner. La politique étudiante peut passer par du simple militantisme, c’est-à-dire une action directe sur le terrain relativement rare qui consiste surtout à aider les étudiants ayant du mal à s’inscrire et à toucher leur bourse (à ne surtout pas mettre au pluriel). La politique peut également t’amener à être élu dans les différents conseils de ta faculté ou de ton université mais nécessiteront bien souvent de faire preuve d’ancienneté. Un prochain article sera exclusivement dédié à l’organisation de la vie politique étudiante (toujours plus neutre que la Suisse).

Si tu souhaites t’impliquer dans une activité artistique, le choix est encore une fois assez large. La plupart des UFR contiennent au moins une association musicale, voir une fanfare pour les filières de santé ou scientifiques. Il existe également des associations de danse (Pharma Danse) ou de photographie (Labo Photo Médecine et Labo Photo Pharma). Enfin, si tu cherche un média libre et fun, tu peux te retrancher vers Common Wave ! 

Si tu souhaites t’impliquer sur le plan sportif, il existe des associations de danse, de pom-pom girls, de voile et autres. Mais il existe surtout le SUAPS (Service Universitaire des Activités Physiques et Sportives) qui te permet de pratiquer un sport à un prix alléchant et même d’être noté pour ça si tu le souhaite. Note qu’en plus il existe un régime spécial pour les étudiants de haut niveau qui leur permet de bénéficier d’horaires adaptés.

Si enfin tu ne sais pas vraiment quoi choisir, tu peux te retrancher vers l’Artésienne, l’association cartésienne pour les arts, la cultures, les sports et la solidarité. Elle t’offre la possibilité de pratiquer de nombreux arts et même la cuisine ! Elle organise chaque année les Talents de Descartes, un concours tremplin qui a vu passer LEJ, des performances live et de nombreux ateliers.

Quoi qu’il en soit et quelle que soit ta motivation, il y a de très fortes chances que ton implication passe au travers des associations et c’est très bien ! Le système associatif est très important pour la vie de l’université et tu y rencontreras probablement de très bons amis et de futurs collègues. De plus, l’Université valorise cette implication par le biais de l’UE engagement étudiant qui est une option facultative te permettant d’être noté sur ton engagement au sein d’une association étudiante.

L’avis de René


Quel vaste sujet ! Il y en a des choses vilaines à dire. 

Pour commencer, tirons sur l’ambulance en causant de l’humanitaire ! Renseigne-toi bien avant de donner ton argent : certaines associations peuvent te faire croire qu’elles vont aider Haïti après un cataclysme alors qu’elles se payent des vacances en République Dominicaine (la même île avec les séismes en moins…). 

Puis la politique étudiante : vouloir se faire élire est une chose, mais n’oublies pas que tu prend pour 2 ans fermes à poser ton cul sur une chaise pour débattre de la couleur des toilettes et de l’écartement des accoudoirs des sièges d’amphithéâtre !

Je rigole : il n’y a pas d’accoudoirs en amphi.

Si un seul domaine se respecte vraiment en associatif, c’est l’art... et les crêpes. Les membres d’associations artistiques se tiennent en général assez loin du reste de la vie étudiante ou ne s’y mêlent que pour exercer leur art afin de s’auto-promouvoir et s’entrainer, parfois moyennant rémunération (les cordes de guitares et les pellicules photo, ça coûte cher). Pour ce qui est des crêpes c’est une grande tradition : quand une association effectue une levée de fonds elle vend des crêpes et certaines en proposent même gratuitement en période électorale, allez savoir pourquoi…

Quoi qu’il en soit, s’impliquer est la meilleure chose qui soit : l’associatif ouvre la voie à ton alcoolisme latent, te fait découvrir une quantité astronomique de jeux à boire et te permet d’enfin connaître la géographie de Paris par cœur en te repérant grâce aux pubs.

"Tu penses donc tu suis" - René

Vous pourrez aussi apprécier :

0 commentaires

Formulaire de contact