L'insoutenable légèreté des lettres - Saison 2 Épisode 1

mardi, décembre 06, 2016Valentin de la noue







Pour renouer avec la joie d’analyser un texte, l’insoutenable légèreté des lettres vous propose chaque semaine d’étudier un grand passage de la littérature, non pas de façon scolaire et ordonnée mais de façon passionnée.

Comme le disait Rilke : « Les œuvres d’art sont d’une infinie solitude : rien n’est pire que la critique pour les aborder, seul l’amour peut les saisir »

Cette semaine, Edmond Rostand est à l'honneur avec un extrait de Cyrano de Bergerac.

Vous pourrez aussi apprécier :

0 commentaires

Formulaire de contact