Cinéma Cinémathèque de Paris Culture

La Cinémathèque met en scène Scorsese

lundi, décembre 07, 2015Mathias Darmon

Au delà d'un nom, Scorsese est un maitre, une légende, un génie du cinéma. La cinémathèque a donc voulu explorer son univers, ses influences et ses origines à travers une exposition immanquable. Silence, ça tourne vous la fait découvrir. 



Martin Scorsese fait partie de ces talents hors normes de la génération dite du "Nouvel Hollywood" composée notamment de Spielberg, Coppola, Lucas ou encore De Palma. L'exposition qui lui est consacrée à Paris revient sur ce talent si particulier, celui d'un cinéphile amoureux, follement amoureux du septième art. 


L'exposition montre dans quelle mesure M. Scorsese a marqué le cinéma américain de l'après "Nouvel Hollywood" par des défis esthétique, narratif et intellectuel originaux. Cette exposition est la plus grande jamais réalisée sur le réalisateur de Taxi Driver et du Loup de Wall Street et se compose essentiellement d'éléments issus de la collection privée de Martin Scorsese. 


L'exposition se compose de cinq parties riches en costumes, maquettes, photos et extraits. L'influence italo-américaine apparait comme la base même des films de M. Scorsese. En témoigne son documentaire Ialianamerican réalisé en 1974 dont les protagonistes sont les parents du réalisateur new yorkais. La fratrie a un autre rôle fondamental dans la construction cinématographique de M. Scorsese. Grand frère, Martin Scorsese a toujours protégé son jeune frère six ans plus jeune que lui et cette expérience de fratrie est au coeur de nombreux films comme Mean Streets, Raging Bull ou encore Les Affranchis


Scorsese souhaitait devenir prêtre dans sa jeunesse, la figure héroïque la plus universelle pour le réalisateur de Gangs of New York est sans aucun doute Jésus Christ, dans La Dernière Tentation du Christ. La plupart de ses héros sont rongés par la culpabilité et recherchent la rédemption. Les notions de faute, d'expiation et de pardon constituent des éléments centraux des films du cinéaste. 


En 1950 Martin Scorsese, ses parents et son frère vivent dans Little Italy. Le fragile Martin observe la vie qui se déroule sous ses fenêtres. Son professeur d'études cinématographiques lui conseille vivement de planter le décor de ses films à venir dans cet univers familier. Le réalisateur suivra ces conseils de près et tournera ses plus grands films au sein même de New York. 


Martin Scorsese a eu de nombreuses inspiration. Il ne cesse de manifester son admiration au maitre du "cinéma pur" qu'est Alfred Hitchock et ce à différents niveaux. Il y fait référence par l'intermédiaire de motifs esthétiques explicites, mais aussi en s'entourant de collaborateurs d'Hitchcock, profitant de leur talent et savoir-faire.


M. Scorsese se caractérise aussi par une fluidité, que leur confèrent l'habileté de sa mise en scène le travail de virtuose effectué à la caméra par ses directeurs de la photographie, tels que Michael Ballhaus (Le temps de l'innocence) ou Robert Richardson (Casino). 


Enfin, la musique joue un rôle prépondérant dans la vie mais aussi dans l'oeuvre de Martin Scorsese. Ses documentaires sur Bob Dylan et les Rolling Stones ne relatent pas seulement la carrière de ces musiciens et pop stars, mais dessinent le portrait d'une époque révolue. 


video

Toute l'équipe de Silence, ça tourne vous conseille très chaleureusement cette exposition qui se déroule à la Cinémathèque de Paris jusqu'au 14 février 2016. Un très grand moment de cinéma. 

Vous pourrez aussi apprécier :

0 commentaires

Formulaire de contact