Actu Santé Technologie

Le Linving Lab, créateur de projet !

samedi, octobre 10, 2015Camille Garreau

L'émission Descartes to the Star a reçu récemment Lucas Grauer, co-fondateur du Living lab de Paris Descartes. Il s'agit d'une nouvelle structure de la fac de médecine crée et animé par des étudiants. Elle a pour but de promouvoir l'innovation en Santé, grâce à des projets multidisciplinaires portés par les étudiants. Elle rassemble donc des étudiants de toutes les filières autour de projets concrets dans le domaine de la santé.




Les étudiants proposent des projets et constituent des équipes aux compétences variées : médecine, école d’ingénieurs, droit, arts appliqués, philosophie… Les enseignants, quant à eux, apportent leurs compétences techniques et méthodologiques, et participent à l’évolution des projets.


Parmi de nombreux projet à venir, on retient le Challenge e-pocrate. Créé à l’initiative d’Agorize, le challenge e-pocrate est le 1er challenge d’innovation en ligne sur la e-santé rassemblant facultés, hôpitaux, start-up et entreprises autour de la relation patient-médecin à l'heure du numérique.

Vous trouverez toutes les informations de ce concours ici.


Par ailleurs, le Living Lab participe à la formation d’un réseau d’artistes tatoueurs prêts à aider des patients bénévolement à renouer avec leur corps en transformant une cicatrice en une œuvre d’art. En échange de l'hébergement d’un atelier d’artistes au sein d’hôpitaux, les artistes peuvent proposer aux patients volontaires de transformer leur plâtre en une véritable œuvre d’art unique, que l’hôpital pourrait exposer ou que le patient conserverait par la suite.

Un autre exemple de partenariat: 

    Le challenge iGEM est le premier concours mondial de biologie synthétique : réunissant plus de 240 équipes d’étudiants dans 32 pays, cette compétition amène les étudiants de tout niveau académique à manipuler des Biobricks fournies par le MIT sous la forme d’un kit.
Ces Biobricks sont des portions d’ADN codant pour des fonctions de base (promoteurs, gènes reporters, nucléases, protéines membranaires, récepteurs et ligands…), et peuvent être assemblées par les étudiants au sein de cellules vivantes afin de créer de nouvelles fonctions biologiques n’ayant que leur imagination pour limite.
Les éditions précédentes de ce programme ont ainsi vu naître des innovations aussi variées que des biofiltres permettant le recyclage des eaux contaminées, une méthode de fabrication d’un composé pharmaceutique respectueuse de l’environnement, et un moyen de lutte biologique contre les insectes nuisibles.

Pour toutes autres informations sur le concours, c'est par ici, et plus généralement sur la structure du Living Lab : Facebook et site internet.


Si vous avez une idée de projet concernant la santé, n'hésitez pas à les contacter, ils seront en mesure de vous accompagner et de vous aider !


Pour retrouver toute l'émission de DTTS : 



Vous pourrez aussi apprécier :

0 commentaires

Formulaire de contact