Actualités Chelsea Football

Un mercredi capital

mardi, mars 10, 2015Benjamin Rougé-Thomas



Ce mercredi 11 mars aura lieu, à Londres, le match retour des 8èmes de finale de la Ligue des Champions entre Chelsea et le PSG. Si le club francilien a perdu quelques chances de se qualifier, l'espoir de passer au prochain tour est toujours présent dans l'esprit des supporters.

Une qualité de jeu retrouvée.




Si le Paris Saint-Germain a connu une première partie de saison compliquée, il semblerait qu'après la trêve hivernale les joueurs sont revenus avec de meilleures intentions.
En effet certains cadres du PSG ont semblé avoir digéré le traumatisme post-mondial, à l'image de son capitaine Thiago Silva qui retrouve son niveau de la saison dernière ou encore Blaise Matuidi qui réalise de bons matchs ces dernières semaines.
Ce regain de forme a permis au club de la capitale de s'assurer une solidité défensive lors de ses dernières sorties, hormis lors du match contre Caen où le scénario rocambolesque n'aura permis aux Parisiens de conserver leurs deux buts d'avance.
De plus, le milieu de terrain commence à retrouver ce qui faisait sa qualité l'an passé. À savoir un jeu plus direct, plus rapide, avec peu de touches de balle ainsi qu'une possession de balle outrageusement favorable aux PSG lors de chaque match de Ligue 1.
Avec cette solidité défensive et son milieu de terrain qui revient fort, le PSG a de quoi embêter très sérieusement le club londonien comme il a pu le faire au match aller au Parc des Princes.

Le rendement offensif trop faiblard.




Cependant et contre toute attente au regard de l'effectif du PSG, la grosse interrogation pour le match de demain est le secteur offensif du club.
En effet, avec un Ibra en dessous de son niveau de la saison dernière, un Lavezzi qui ne plante pas assez tout comme Cavani et la blessure de Lucas Moura qui réalise une bonne saison, l'attaque parisienne tourne au ralenti.
Car le gros problème de Paris cette saison est son inefficacité devant le but adverse. Quand on regarde le match contre Lens où le PSG peut marquer 7 buts, celui contre Monaco où Paris doit l'emporter à l'instar du match à Gerland, le club de la capitale se crée des occasions mais ne marque pas (assez).
Ce qui faisait la force des Parisiens lors de l'acte 2013-2014 était l'efficacité du club devant le but adverse, avec un Ibra qui survolait le championnat. Or, cette année Ibra est moins décisif et les autres joueurs à vocation offensive n'arrivent pas à faire oublier le faible rendement du géant suédois.
Il ne faudra pas manquer le coche demain devant les cages londoniennes au risque de nourrir d'immenses regrets. Oui le PSG se créera des occasions à Stamford Bridge comme à chaque match, mais elles seront bien moins nombreuses qu'une Ligue 1. Quand on sait à quel point la règle du but à l'extérieur est importante, Paris devra se montrer réaliste s'il veut rêver d'une qualification inespérée face à un grand d'Europe. Et si Chelsea n'affiche pas son meilleur visage ces derniers temps, l'équipe de Mou' a de solides arguments offensifs à faire valoir sans parler de la solidité défensive du club.

Tous les espoirs sont donc permis quant à la qualification. Le PSG devra se montrer sous son meilleur visage lors de cette rencontre. De plus, Laurent Blanc pourra compter sur la quasi-totalité de son effectif avec pour seuls absents Lucas et Aurier. L'absence du brésilien sera un grand manque pour Paris demain quand on connait sa qualité d'accélération et de percussion pouvant faire la différence contre la défense assez lente de Chelsea.

Vous pourrez aussi apprécier :

0 commentaires

Formulaire de contact