ECPAT

Les étudiants de Paris Descartes s'engagent pour l'ECPAT

jeudi, février 19, 2015Hadrien Lagrange

Dans un monde où l'on frôle le milliard de touristes par an, les portes s'ouvrent toujours plus au tourisme sexuel qui attire près d'un touriste sur dix chaque année. Heureusement, pour lutter contre ce phénomène, certains se dressent, comme Ecpat qui lutte pour la protection des mineurs victimes du tourisme sexuel. Common Wave revient sur sa campagne de signalement et de sensiblisation dont il était question dans la dernière émission de Descartes to the Stars.






Ecpat pour "End Child Prostitution in Asian Tourism" (comprendre "Fin à la prostitution des mineurs dans le tourisme asiatique") est un mouvement né au début des années 90 dans le but de lutter contre la prostitution des mineurs en Asie du Sud-est. Vingt-cinq ans après sa fondation, Ecpat est présent dans 75 pays partout à travers le monde. Ecpat discret ? Non, pas tant que ça: en 2013 le mouvement recevait le Prix humanitaire Conrad N.Hilton, la récompense mondiale la plus importante en matière d'action humanitaire. Ecpat préfère agir plutôt que communiquer à outrance.




Pour sa part, Ecpat France est apparu en 1997. Très représenté dans le milieu étudiant, il lutte et multiplie les campagnes de sensibilisation visant le plus large public possible. Et ne vous méprenez pas: il n'est pas question de collecte de fond, l'Ecpat met à votre disposition des moyens de signalement de situations à risque gratuits.

Alors, vous souhaitez lutter aux côtés d'Ecpat ? Téléchargez son application gratuite de signalement Report Child Sex Tourism ou rendez-vous à l'adresse www.reportchildsextourism.eu

Vous pourrez aussi apprécier :

0 commentaires

Formulaire de contact